FANTEK

école d’arts numériques

Fantek est une école associative d’arts numériques. Cette école vise à être un espace d’apprentissage informel, ludique et innovant consacré aux arts numériques pour les jeunes tunisois. Des workshops et des sessions de travail sont organisés afin de former les jeunes dans les domaines des arts sonores, visuels et interactifs.
L’objectif est de transmettre aux inscrits une base solide sur des savoirs faires innovants liés aux nouvelles technologies fortement demandés sur le marché du travail et pouvant être le support d’initiatives entrepreneuriales nouvelles.
Le Fantek Lab est ouvert au public, à toute personne souhaitant approfondir ses connaissances numériques et artistiques. C’est un espace collaboratif d’expérimentation, et le Lab met ainsi à disposition des dispositifs informatiques et du matériel spécialisé en libre service.
L’objectif est de laisser la créativité des membres du Fantek Lab s’exprimer et de favoriser l’émergence de nouvelles initiatives créatives. Le Fantek Lab se situe au sein d’un monument chargé d’histoire, à l’architecture traditionnelle : la Rachidia, temple de l’art musical tunisien, et première institution musicale créée en Tunisie.

Le Fantek Lab, tout comme les différents workshops créés au cours des dernières années, vise à la montée en compétence sur des pratiques ayant une forte attractivités auprès des jeunes et étant fortement demandées sur le marché, tels que le DJing, le vidéo mapping, l’apprentissage des pratiques pour monter des reportages et des documentaires.

La formation est pensée pour transmettre aux jeunes les bases des différentes pratiques artistiques et les inciter à les développer et transformer pour créer leurs propres initiatives entrepreneuriales.

Les parcours de formation amènent les curateurs, les artistes et les médiateurs à se rencontrer, à échanger et à travailler ensemble pour mieux appréhender la complexité du monde de la création artistique.

Par exemple, le workshop Media art était organisé en session contenant différents workshop de formation sur quatre thèmes principaux, c’est-à-dire :
La pratique du Media art
Le partage transdisciplinaire
La maîtrise des compétences clefs
Des cours pour acquérir des bases en économie et en gestion

Tandis que le workshop de mars 2018 en partenariat avec le réseau des Femmes Leaders du Maghreb, se concentrait autour des quatre pôles suivant :
Introduction à la synthèse sonore et au sound design
La création visuelle par codage informatique
L’Introduction au Mapping
Et pour finir l’interaction numérique avec la lumière

Pour conclure, le but de la FanTek est d’encourager la professionnalisation et l’insertion socio-économique des profils artistiques/créatifs en proposant une formation et une mise en réseau à travers le continent africain et au-delà. L’interlocuteur privilégié pour quiconque s’intéresse à ce projet ou veut en faire partie est Dhafer Ben Khalifa, président du Collectif Créatif.

 

Fantek is an associative school of digital arts. This school aims to be an informal, fun and innovative learning space dedicated to digital arts for young Tunisians. Workshops and work sessions are organized to train young people in the fields of sound, visual and interactive arts.
The aim is to provide registrants with a solid knowledge related to new technologies that are in high demand in the labor market and that can support new entrepreneurial initiatives.
The Fantek Lab is open to the public, anyone wishing to deepen their digital and artistic knowledge. It is a collaborative space of experimentation, and the Lab thus makes available computer devices and specialized equipment for self-service.
The goal is to let the creativity of Fantek Lab members be expressed in many ways and therefore to foster the emergence of new creative initiatives. The Fantek Lab is located in a monument steeped in history, with traditional architecture: the Rachidia, temple of Tunisian musical art, and the first musical institution created in Tunisia.

The Fantek Lab, just like the different workshops created in the last years, aims to increase competency in practices that have a strong appeal to young people and are highly demanded on the market, such as DJing, video learning practices for editing reports and documentaries.

The training is designed to convey to young people the basics of different artistic practices and encourage them to develop and transform them to create their own entrepreneurial initiatives.

The training courses bring curators, artists and mediators to meet, exchange and work together to better understand the complexity of the world of artistic creation.

For example, the Media art workshop was organized in a session containing various training workshops on four main themes, ie:
The practice of Media art
Transdisciplinary sharing
Mastery of key skills
Courses to acquire basic economics and management

While the workshop of March 2018 in partnership with the network of Women Leaders of the Maghreb, was concentrated around the following four poles:
Introduction to sound synthesis and sound design
Visual creation by computer coding
Introduction to Mapping
And to finish the digital interaction with the light

To conclude, the aim of FanTek is to encourage the professionalization and socio-economic integration of artistic / creative profiles by offering training and networking across the African continent and beyond. The preferred interlocutor for anyone who is interested in this project or wants to be part of it is Dhafer Ben Khalifa, president of the Creative Collective.